Clause d'insaisissabilité dans un testament | ScriptaLegal
Droit des particuliers Droit des affaires Conseil juridique
English À propos de nous Inscrivez-vous Vous êtes déjà inscrit
Guides juridiques interactifs Forfaits Consultation en ligne Vidéos Foire aux questions Blogue juridique
DOCUMENTS JURIDIQUES EN LIGNE
Blogue juridique > Succession > Utilité de la clause d'insaisissabilité dans un testament.

Utilité de la clause d'insaisissabilité dans un testament.

Pourquoi laisser saisir l'insaisissable?

Lorsqu'on lègue des biens, on désire que ces derniers soient à l'abri des créanciers des héritiers.

Un an après son mariage, un homme cède à son épouse un chalet. De toute évidence, de plus en plus amoureux, il lui cède par la suite la résidence familiale qui lui avait été léguée par sa mère sous condition d'insaisissabilité. Le lendemain de la signature de l'acte de cession, la conjointe signe une déclaration de divorce et la notifie au conjoint. Dix jours après la notification, la Cour accorde le divorce et entérine la convention sur mesures accessoires signée par les parties. Cette convention stipule que la conjointe versera, entre autres, la somme de 65 000 $ au conjoint, ce qui représente la part du conjoint dans la résidence familiale. Suite à la faillite de ce dernier, peu de temps après, le syndic demande l'annulation de la transaction.

Bien que le conjoint déclare avoir reçu la somme de 65 000 $ en argent et l'avoir perdue au jeu, la Cour d'appel* conclut que la transaction n'est pas révisable et ce, même si elle est d'avis que la conjointe n'a rien versé d'autre qu'une somme de 1 $ au conjoint. La résidence ayant été léguée sous condition d'insaisissabilité, cette mention permet d'exclure le bien légué du patrimoine du failli attribué à ses créanciers.

Tout parent, sa vie durant, désire protéger ses enfants. Pourquoi ne pas souscrire à une garantie qui se prolongerait au delà de sa vie, en insérant une clause d'insaisissabilité dans son testament?

* C.A. 500-09-004938-973, 1998-11-17

François Forget, notaire et conseiller juridique ainsi que toute l'équipe Notaire-Direct, sont à votre service pour assurer la préparation de vos documents légaux et répondre à toutes vos questions juridiques.
Un droit de propriété peut prendre fin, faute de s'être assuré d'en avoir eu la possession utile
Me François Forget - 6 mars 2018
Si toute bonne chose a une fin, un droit de propriété peut prendre fin, faute de s'être assuré d'en avoir eu la...
La vie de château n'est pas toujours facile
Me François Forget - 7 octobre 2015
Il fut un temps où les châtelains jouissaient d'un droit absolu dans leur château. De nos jours, certains...
La contribution aux fonds de prévoyance en regard des parties communes à usage restreint.
Me François Forget - 12 janvier 2016
La vie en copropriété occasionne son lot de discussions et de controverses, surtout si l'on aborde la contribution...

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier