La captation amoureuse | ScriptaLegal
Droit des particuliers Droit des affaires Conseil juridique
English À propos de nous Inscrivez-vous Vous êtes déjà inscrit
Guides juridiques interactifs Forfaits Consultation en ligne Vidéos Foire aux questions Blogue juridique
DOCUMENTS JURIDIQUES EN LIGNE
Blogue juridique > Succession > La captation amoureuse, vous connaissez ?

La captation amoureuse, vous connaissez ?

La « captation amoureuse » est une hérésie juridique, l'on doit plutôt parler de la présence d'un amour passionné dès le début d'une relation.

Un couple faisant vie commune depuis plus de quatre ans décide de convoler en justes noces. Quelques semaines avant le mariage, Monsieur rencontre par hasard un ami d'enfance et les deux renouent les liens d'amitié qui les unissait pendant leur enfance. Cet ami assiste même à la célébration du mariage.

Le nouveau mari travaillant de jour et l'ami retrouvé travaillant la nuit, le mari invite donc l'ami à « sortir son épouse ». Deux mois après le mariage, le mari découvre l'existence d'une relation passionnée entre Madame, son épouse, et l'ami d'enfance. Suite à cette découverte, Madame quitte le domicile conjugal et emménage chez l'ami.

Pour en savoir plus sur la composition d'un conseil de tutelle.
Cliquez ici

Madame et Monsieur procèdent au partage de leurs biens, signent une convention de rupture, mais n'entament aucune procédure de divorce ou de séparation de corps.

Pendant que Madame file le parfait amour avec son ami, des problèmes de santé viennent assombrir leur bonheur. Atteinte de la sclérose en plaques, Madame apprend qu'elle souffre de plus du cancer du sein. Madame désigne son ami comme bénéficiaire des polices d'assurance-vie et légataire universel dans son testament notarié. L'ami demeure présent aux côtés de Madame pendant ses derniers mois de vie, leur cohabitation amoureuse aura duré ainsi quatre ans.

Certains proches de Madame s'adressent à la Cour et demandent l'annulation du testament pour cause de « captation amoureuse ». Le juge conclut que la « captation amoureuse » est une hérésie juridique, que la preuve révèle plutôt « la présence d'un amour passionné dès le début de leur relation » et rejette les prétentions des demandeurs.

En ce temps des Fêtes, où l'amour prend souvent préséance sur le quotidien, prenez garde que l'on vous accuse de « captation amoureuse » et conservez à l'esprit que la modération a bien meilleur goût à tous les chapitres et ce, même en amour.

*CS 150-17-001066-056

François Forget, notaire et conseiller juridique ainsi que toute l'équipe Notaire-Direct, sont à votre service pour assurer la préparation de vos documents légaux et répondre à toutes vos questions juridiques.
L'utilité d'une clause d'arbitrage
Me François Forget - 21 février 2005
Au Québec, s'il y a une clause d'arbitrage dans un contrat, les parties à un contrat doivent se conformer aux...
L'obligation alimentaire et le mariage
Me François Forget - 1 mars 2009
À défaut d'avoir versé une somme forfaitaire globale au moment du divorce, un conjoint ne peut être relevé de son...
L'importance du nom et du logo d'une entreprise.
Me François Forget - 29 décembre 2004
Le détenteur d'une marque de commerce n'a pas à prouver qu'il existe une confusion dans l'esprit du public, il...

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier