Préparation de l'inventaire successoral. | ScriptaLegal
Droit des particuliers Droit des affaires Conseil juridique
English À propos de nous Inscrivez-vous Vous êtes déjà inscrit
Guides juridiques interactifs Forfaits Consultation en ligne Vidéos Foire aux questions Blogue juridique
DOCUMENTS JURIDIQUES EN LIGNE
Blogue juridique > Succession > On ne peut choisir la loi qui nous gouverne

On ne peut choisir la loi qui nous gouverne

Lorsque le préjudice subi n'a pas été causé par une automobile, son usage ou son chargement, la responsabilité civile ne peut être imputée à la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ), mais relève plutôt du droit commun.

«On hérite les lois comme les maladies.»
Goethe

Un arbre appartenant à une municipalité tombe sur une automobile qui circule sur un chemin public et tue l'un des occupants. Qui peut être poursuivi : la municipalité ou la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ)?

Dans son analyse, le tribunal rappelle que la SAAQ « [...] n'a pas été conçue pour supprimer les principes de la responsabilité civile dans tous les cas où (cette) victime se trouve dans une automobile ». Passant en revue plusieurs décisions des tribunaux, la Cour* rappelle ainsi que la loi ne s'applique pas si :

  • un automobiliste subit une blessure suite à l'explosion de deux bouteilles de bière se trouvant dans une caisse de bière sur la banquette arrière d'une automobile;
  • un café est renversé sur les jambes d'une conductrice alors que son automobile est stationnée au service à l'auto d'un restaurant;
  • un cycliste est attaqué par un chien alors qu'il circule en bicyclette;
  • un automobiliste, au volant de son véhicule, est frappé par une pierre provenant de l'explosion survenue dans une carrière voisine;
  • un automobiliste se suicide en faisant exploser son auto;
  • un usager est agressé par le chauffeur d'une société de transport avec une courroie destinée à attacher son fauteuil roulant.

Suite à l'analyse de la jurisprudence, le tribunal conclut en l'espèce que le préjudice subi par la famille « n'a pas été causé par une automobile, son usage ou son chargement ». Ainsi, la responsabilité civile ne peut être imputée à la SAAQ, mais relève plutôt du droit commun. 

En automobile, vous avez toujours le loisir de choisir votre route, mais il n'en va pas de même avec les lois qui vous régissent.

 

*CA 500-09-019100-080

François Forget, notaire et conseiller juridique ainsi que toute l'équipe Notaire-Direct, sont à votre service pour assurer la préparation de vos documents légaux et répondre à toutes vos questions juridiques.
Les droits et obligations des conjoints de fait au Québec diffèrent de ceux des autres provinces
Me François Forget - 1 juin 2016
Les droits et obligations des conjoints de fait au Québec diffèrent de ceux des autres provinces. Dans l'attente...
Ne devrait-on pas lire l'étendue de la couverture de la police d'assurance?
Me François Forget - 24 juin 2004
Lorsque l'on s'assure ne devrait-on pas lire l'étendue de la couverture de la police d'assurance? Il est plus...
Hypothèque servant à garantir des obligations existantes ou éventuelles
Me François Forget - 25 juin 2013
Tout prêteur de second rang devrait s'enquérir non seulement du montant de l'hypothèque mais aussi de la...

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier