Patrimoine familial | ScriptaLegal
Droit des particuliers Droit des affaires Forfaits & Abonnements
English À propos de nous Inscrivez-vous Vous êtes déjà inscrit
Guides juridiques interactifs Foire aux questions juridiques Blogue juridique Vidéos
DOCUMENTS JURIDIQUES EN LIGNE
Blogue juridique > Mariage > Tous les couples mariés ou unis civilement sont soumis aux règles du patrimoine familial

Tous les couples mariés ou unis civilement sont soumis aux règles du patrimoine familial

Tous les couples mariés ou unis civilement sont soumis aux règles du patrimoine familial, sauf ceux qui, en 1990, se sont volontairement exclus, et ce, nonobstant le régime matrimonial qu'ils ont choisi.

«Le péril est dans le retard»
Cerventes

Tous les couples mariés ou unis civilement sont soumis aux règles du patrimoine familial, sauf ceux qui, en 1990, se sont volontairement exclus, et ce, nonobstant le régime matrimonial qu'ils ont choisi.

Un couple marié cesse d'habiter sous le même toit. Six ans s'écoulent avant que le mari ne s'adresse à la Cour pour obtenir le divorce. Ce dernier demande que la valeur nette du patrimoine familial soit établie, non pas à la date de l'introduction de l'instance, mais au moment où lui et son épouse ont cessé d'habiter ensemble.

Pour en savoir plus sur la célébration de l'union civile.
Cliquez ici

La Cour d'appel* souligne que "lorsque les époux se séparent sans faire connaître leur nouvel état par une décision judiciaire, il peut devenir inéquitable que les biens accumulés par l'un après la rupture, puissent continuer de s'accroître au profit de l'autre". L'intervention judiciaire est le seul moyen pour déterminer la date à laquelle la valeur nette du patrimoine familial doit être établie. Pour que la Cour consente à ce que la valeur du patrimoine soit établie à la cessation de la cohabitation, il faut que l'interruption de la vie commune "soit irrévocable et totale et que les époux ne remettent pas à plus tard les clauses à caractère plus définitif" en prétextant que la séparation s'effectue à des fins thérapeutiques ou pour réévaluer leur vie de couple.

Pourquoi remettre à demain ce que l'on peut faire aujourd'hui?

* C.A. 200-09-003816-011, 2002,06,13

François Forget, notaire et conseiller juridique ainsi que toute l'équipe Notaire-Direct, sont à votre service pour assurer la préparation de vos documents légaux et répondre à toutes vos questions juridiques.
Le testament est un acte unilatéral révocable
Me François Forget - 21 mai 2003
Le testament est essentiellement un acte unilatéral révocable par lequel le testateur dispose par libéralité de...
Utilité de la clause d'insaisissabilité dans un testament.
Me François Forget - 27 mars 2003
Pourquoi laisser saisir l'insaisissable?
Testament incluant une substitution de residuo
Me François Forget - 18 février 2003
Le testament avec substitution de de residuo permet au testateur que son héritier profite pleinement de son...

Ce navigateur ne supporte pas ce type de fichier. Veuillez télécharger le fichier pour l'afficher: Télécharger le fichier